• Maître Jean Petit : votre avocat pour jeunes contrevenants au Québec

Entrée en vigueur le 1er avril 2003, la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents remplace la Loi sur les jeunes contrevenants. Cette loi concerne les jeunes âgés entre 12 et 17 ans, inclusivement, accusés d’infractions criminelles.

Bien qu’il soit obligatoire de se soumettre à la Loi sur l’identification des criminels (photographie, empreintes digitales), sachez que, dès l’intervention policière, un adolescent a le droit de garder le silence et d’appeler un avocat. En tant que parents ou tuteurs, n’essayez pas de régler le problème par vous-mêmes. À partir du moment où un adolescent a des démêlés avec la loi, communiquez avec l’équipe de Jean Petit & Associés pour obtenir une première consultation gratuite avec un avocat d’expérience. C’est la meilleure stratégie à adopter.

Vous êtes dans une telle situation? Agissez sans tarder, même s’il s’agit d’une infraction sans gravité ou même si vous croyez l’adolescent non coupable. Maître Jean Petit, avocat de la région de Québec spécialisé en droit criminel et pénal, peut vous aider : il défend les jeunes contrevenants depuis plus de 30 ans.

Pour un adolescent accusé d’une infraction criminelle, l’enjeu est important et peut avoir des répercussions jusque dans sa vie adulte. Chez Jean Petit & Associés, nous nous assurons que le jeune et ses parents (ou ses tuteurs) obtiennent du soutien et des conseils le plus rapidement possible. À la suite de l’arrestation et en vertu des lois fédérales, un adolescent peut être détenu dans un centre de réadaptation en attendant sa comparution devant le juge.

Toutefois, il faut savoir que la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents prévoit des mesures extrajudiciaires qui peuvent éviter une poursuite et un dossier dans certaines situations. Ces mesures peuvent être appliquées par un policier ou par le Directeur de la protection de la jeunesse. Par exemple, un policier peut s’en tenir à un simple avertissement, ou encore diriger l’adolescent vers un organisme d’aide. De même, le Directeur de la protection de la jeunesse peut proposer des travaux communautaires, des ateliers de croissance ou diverses mesures qu’il juge appropriées. Chez Jean Petit & Associés, nous veillons à ce qu’en tout temps, les mesures respectent l’intérêt de l’adolescent.

Expérience et confiance

Fort de son expérience et de ses connaissances, Maître Jean Petit fournit la meilleure défense à ses clients. Son aptitude à établir des liens de confiance facilite les relations et, vous le comprendrez, cela est d’autant plus important lorsqu’il s’agit d’adolescents.

Notre cabinet d’avocats est situé à Québec et nous desservons les clients qui ont besoin d’un avocat pour jeunes contrevenants à Drummondville, à Trois-Rivières, à Victoriaville, à Thetford Mines, à Lévis, à Montmagny, à La Baie, à Kamouraska et en Beauce, ainsi que dans toutes les municipalités à l’intérieur d’un rayon de 150 km autour de la ville de Québec. Pour obtenir un avis juridique éclairé et personnalisé, appelez-nous.